Roulette

Jouer à la roulette gratuitement sans téléchargement

Jouer en argent réel

Les règles de la roulette

Apparue au XVIIème siècle en Italie, la roulette est un jeu de hasard dans le lequel chaque joueur mise sur un ou plusieurs numéros. A l’origine, l’appellation « roulette » désignait la roue à bille et les cases sur lesquelles les joueurs déposaient leurs mises. Au fil du temps, le jeu a été amélioré et les numéros rouges et noirs furent ajoutés au tapis de jeu.

Les différents types de roulette

Il existe actuellement 4 types de roulette :

  1. la roulette française ou européenne comprenant la case Zéro et 36 autres numérotées de 1 à 36;
  2. la roulette anglaise qui est une variante de la roulette française puisque seule la position des cases sur le tapis change ;
  3. la roulette américaine, qui quant à elle, est composée de la case 00 et de 36 autres numéros,
  4. et la roulette mexicaine qui comprend les cases 0, 00 et 000.

Dans cet article, nous nous limiterons à expliquer les règles de jeu de la roulette française.

Le tapis

Un tapis de roulette comprend 37 chiffres disposés en trois colonnes de douze numéros. Parmi ces numéros, 12 sont en noir et 12 autres en rouge. Des cases dites « simple » sont également inscrites sur le tapis, en plus des numéros. La case Zéro, se jouant individuellement, est affichée tout en haut du tapis. Ainsi, le Manque fait référence aux numéros 1 à 18, le Passe aux numéros 19 à 36, le Pair correspond aux cases dont les chiffres finissent en nombre pair, et évidemment, l’Impair pour les numéros de case qui se terminent par des chiffres impairs.

La roulette française en bref

Le jeu de roulette est composé d’une roue et d’un tapis sur lequel sont inscrits les numéros 0 à 36. Le but est de miser sur les numéros indiqués sur les cases. Le joueur dépose alors sa mise et reçoit les gains en fonction du numéro du cran, lequel est l’endroit sur lequel la bille s’arrête après avoir tourné.

 

Les options de mise et de paris

Au jeu de roulette, plusieurs options de mise s’offrent au joueur. Ainsi, il peut faire une mise simple, c’est-à-dire parier sur un seul chiffre ou sur les cases dites « simple ». Dans ce cas, si le numéro sort, sa mise sera multipliée par 35. Il peut également opter pour deux numéros à cheval, en plaçant sa mise entre deux chiffres. Cette fois, si le numéro est au cran, sa mise sera multipliée par 17. Le joueur peut aussi parier sur une ligne de trois numéros en faisant une mise transversale. Dans ce cas de figure, son gain sera multiplié par 11. Par ailleurs, il y a le Carré qui permet au joueur de miser au milieu d’un carré de 4 numéros et de voir ses gains multiplier par 8. La mise avec deux numéros à cheval consiste à parier sur une pièce en la plaçant entre deux numéros, multipliant ainsi par 17 le gain du joueur, tandis que le Sizain revient à placer une pièce au bout de deux lignes de trois numéros et permet au joueur de multiplier sa mise par 6. Si le joueur décide de parier sur l’une des trois douzaines, c’est-à-dire faire une mise à la douzaine ou sur une colonne de 12 chiffres, ses gains seront multipliés par deux. Enfin, la mise peut se faire sur deux colonnes à cheval, et dans ce cas, les gains seront multipliés par 0,5.

La valeur du Zéro

Par ailleurs, une mise est emprisonnée lorsque le Zéro sort après que le joueur ait misé sur une chance simple, c’est-à-dire sur le Rouge, le Noir, le Pair, l’Impair, le Manque ou la Passe. Les mises sont donc reportées dans une zone prévue sur le tapis en attendant le prochain tirage. Après quoi, soit le jour perd sa mise, soit il la récupère sans paiement si une chance simple est tirée. Il peut arriver aussi que la mise soit partagée entre la banque et le joueur.

Quand est ce qu’on gagne ?

Un joueur gagne quand il a misé sur un numéro ou un groupe de numéros indiqué par la bille. A contrario, il perd ses pièces quand il mise sur un numéro ou un groupe de numéros qui n’apparaît pas. Par la suite, les gains sont calculés en fonction des types de mise choisis par le joueur.